Syndic de copropriété et cogestion des copropriétés

Liberty Home est un syndic de copropriété, spécialisé dans la gestion des petites copropriétés selon la méthode de la cogestion syndicale.
 
Nous avons développé un savoir-faire qui présente beaucoup d’avantages pour la gestion des petites copropriétés avec une gestion dynamique, des coûts et charges maitrisés, une gestion rigoureuse, une administration conforme et des actes juridiques respectant les lois et réglementations

 
Qu’est ce que la gestion d’une copropriété avec un syndic en co-gestion ?
 
Le principe de la cogestion des copropriétés permet le suivi des petits travaux d'entretien et des contrats de maintenance directement par le conseil syndical, en concertation avec le syndic (article 28-a de la loi du 10/07/65), sur délégation votée en assemblée générale du syndicat des copropriétaires.

Depuis la Loi ALUR du 24 mars 2014, le syndicat d’une copropriété de 15 lots principaux maximum a la faculté de pouvoir autoriser, par une décision d’Assemblée Générale, les membres du Conseil Syndical à effectuer des actes de gestion pour leur copropriété en plus des actes de contrôle et d’assistance que leur conférait déjà l’article 21 de la loi de 1965.

L’Assemblée générale définit quel est le mandat exact du Conseil Syndical.

Cette délégation de pouvoir concerne les actions relatives à la mise en application et au suivi des travaux ou contrats inscrits au budget des charges annuelles de la copropriété.

Il s’agit exclusivement des opérations relevant de la gestion courante mais le conseil syndical est souvent aussi actif pour assister le syndic professionnel dans sa gestion des « gros travaux ».

Avec Liberty Home, le syndic de copropriété professionnel s’occupera de la comptabilité de l'immeuble, de l'administratif, du juridique et de la gestion des gros travaux, avec la même rigueur qui a fait le succès de l'agence en administration de biens.

Le système de la cogestion syndicale ne peut fonctionner que si des membres du Conseil Syndical sont suffisamment disponibles, par exemple pour être présent et accueillir une entreprise, vérifier son travail, procéder au relevé des décompteurs d’eau, recevoir les entreprises pour effectuer des devis, etc…

Plus qu’une nouvelle pratique du métier de syndic de copropriété, il s’agit d’un nouvel état d’esprit de collaboration entre les copropriétaires et le syndic chargé de la gestion de leur immeuble.